Keira est en couverture de l’édition de juillet de Harper’s Bazaar UK, dans laquelle un long article lui est consacré, accompagné d’une nouvelle séance photo. Vous trouverez les images, dont les scans du magazine, dans la galerie :


La traduction de l’article est à lire dès à présent :

Être éloignée des feux des projecteurs durant la pandémie a enseigné à Keira Knightley à revoir ses priorités. Photographiée dans la splendeur de la Wilderness Reserve du Suffolk, elle raconte à Lydia Slater comment elle a appris à connaître sa communauté locale, comment elle a rafraîchi ses connaissances en matière de littérature féministe, et comment elle a sauté sur le trampoline de ses enfants en étant couverte de CHANEL de la tête aux pieds. Lire la suite ?

Au cours de l’article, on apprend que Keira jouera prochainement dans l’adaptation du roman de science-fiction La Justice de l’ancillaire (Ancillary Justice en version originale), d’Ann Leckie. Le tournage doit débuter plus tard cette année.

Le site du magazine a également posté une interview vidéo, agrémentée d’images des coulisses de la séance photo. La traduction du bref article qui l’accompagne est à lire ici.

Les captures de la vidéo sont disponibles dans la galerie :

Liens vers la galerie :
Presse et scans > 2021 > Harper’s Bazaar UK – juillet
Séances photos > 2021 > Harper’s Bazaar UK (Boo George)
Captures d’écran > Séances photos > 2021 > Harper’s Bazaar UK – coulisses

Posté le 10 Mar 2020 • Dans : Carrière, Misbehaviour, Photos, Presse, Séances photos, Traductions0 commentaire(s)

Keira a accordé un entretien au site Porter, qui s’accompagne d’une nouvelle séance photo, pour la promotion du film “Misbehaviour”.

Liens vers la galerie :
Presse et scans > 2020 > Porter – mars
Séances photos > 2020 > Porter (Vanina Sorrenti)

Elle a passé la moitié de sa vie sous le feu des projecteurs… L’actrice KEIRA KNIGHTLEY nous partage son expérience, et s’exprime sur des thèmes qui la frustrent et la déconcertent comme les inégalités et les difficultés liées aux genres. Elle se confie à KATIE BERRINGTON sur la célébrité, la famille et le problème inhérent aux contes de fées. Lire la suite en français ? Lire la suite en anglais ?

Posté le 30 Nov 2018 • Dans : Divers, Presse, Traductions0 commentaire(s)

Keira a confié à Entertainment Weekly qu’elle aurait adoré jouer l’un des personnages principaux de la série “Killing Eve” :

“Sandra Oh est absolument géniale, mais cet assassin psychotique [Villanelle, interprétée par Jodie Comer] est le seul rôle que j’aie jamais vraiment été jalouse de ne pas avoir joué… C’est une p*tain de psychotique géniale, j’aurais vraiment adoré m’y attaquer, confesse Keira Knightley. Jodie était sacrément géniale… J’ai complètement adoré regarder la scène où elle se retourne dans le club et tue [*spoiler*], elle ressemble à un requin, quand elle traverse ce club. J’ai vraiment adoré ça. Cette image est gravée dans ma mémoire, maintenant.”

Jodie Comer a par ailleurs réagi sur Twitter lorsqu’elle a pris connaissance des propos de Keira :

Source : Metro

Posté le 10 Oct 2018 • Dans : Carrière, Casse-Noisette, Cœurs ennemis, Colette, Photos, Presse, Séances photos, Traductions0 commentaire(s)

Keira a accordé une interview au ELLE américain et figure parmi l’une des couvertures de l’édition de novembre, pour le numéro annuel consacré aux femmes à Hollywood (Women in Hollywood). Une nouvelle séance photo accompagne l’interview (dont la traduction sera prochainement postée sur le site) :

Liens vers la galerie :
Presse et scans > 2018 > ELLE US – novembre
Séances photos > 2018 > ELLE US (David Bailey)

Edition du 15 octobre : La traduction de l’interview est désormais disponible, ainsi qu’une nouvelle image de la séance photo.

Keira Knightley sait qu’Hollywood n’est pas adaptée aux jeunes mères

Tandis qu’elle tournait la comédie romantique aujourd’hui tant aimée “Love Actually”, en 2003, Keira Knightley, qui était à l’époque une actrice britannique prometteuse dont la participation gagnante à “Joue-la comme Beckham” a aidé à en faire un succès, confiait au réalisateur que son projet suivant était “un truc sur les pirates, probablement un désastre”. Malgré tout, “Pirates des Caraïbes : le Secret du Coffre Maudit” a engendré $650 millions. En 2008, après être apparue dans les deux suites, Knightley était une célébrité, et la seconde actrice la mieux payée d’Hollywood. Mais ce n’est que récemment qu’elle a commencé à demander un salaire en relation avec celui de ses partenaires masculins. “Ça ne m’avait même pas traversé l’esprit, explique Knightley, qui vit à Londres avec son époux, le musicien James Righton, et leur fille âgée de trois ans. C’était comme s’il s’agissait de quelque chose qu’on ne pouvait pas remettre en question. Mais je demande, maintenant, et je peux dire avec certitude que dans mes deux derniers films, je n’ai pas gagné moins que les hommes avec lesquels j’ai travaillé.” Lire la suite ?

Posté le 25 Sep 2018 • Dans : Photos, Presse, Séances photos0 commentaire(s)

Caitlin Cronenberg, la photographe du duo derrière le projet The Endings, s’est confiée à HELLO! sur sa collaboration avec Keira, alors qu’elle assurait la promotion du livre :

“Keira est fantastique ! C’est la personne la plus amusante avec laquelle vous puissiez passer une journée.” Caitlin s’épanche sur la star de “Colette”, laquelle avait accueilli depuis peu sa fille Edie, tandis que la photographe était à un stade avancé de sa grossesse. “Nous avons passé une grande partie de la journée à discuter de trucs marrants à propos de la grossesse, des histoires de naissance sympas, des trucs de bébés et des vérités terrifiantes concernant l’accouchement.”

La photographe de 33 ans révèle également qu’elle a pris l’avion pour New York pour cette séance photo, s’approchant dangereusement du stade limite de sa grossesse qui lui permettait encore de prendre les airs. Bien que personne n’ait accepté de l’assurer, la photographe est allée de l’avant, ce que les femmes font à cause de “notre dévouement aux choses que l’on considère assez importantes pour qu’elles vaillent la peine que l’on prenne des risques.”

Malgré le récit sombre qu’elle racontait, Keira a impressionné Caitlin avec sa capacité à entrer et sortir du personnage. “Son histoire est un peu sombre, donc c’était vraiment extraordinaire de la voir plaisanter avec nous et passer un excellent moment, pour ensuite changer d’émotion aussi rapidement.” Elle ajoute : “Ce n’est pas donné à tout le monde. Certaines préfèrent rester dans le personnage pendant toute la durée de la séance photo. D’autres ont plus d’aise à entrer et sortir du personnage.”

L’histoire que raconte Keira, intitulée Loneliness Was a Place I Didn’t Want to Go Back To (“La solitude était un lieu vers lequel je ne voulais pas revenir”), est celle d’une femme qui, après le décès de son grand amour, se lave et nettoie sa maison de manière rituelle, dans l’attente de sa propre mort.

Vous trouverez une nouvelle photo du livre dans la galerie :

Lien vers la galerie :
Séances photos > 2018 > The Endings (Caitlin Cronenberg, Jessica Ennis)

D’autres images de Keira sont à retrouver dans The Endings, que vous pouvez vous procurer sur Amazon.fr, au format digital ou édition reliée.