Posté le 12 Août 2015 • Dans : Photos, Presse, Scans0 commentaire(s)

L’édition américaine de ELLE célèbre ses 30 ans avec en couverture Keira Knightley ! L’actrice apparaît pour l’occasion non pas sur une, mais quatre couvertures différentes ! Découvrez les couvertures, ainsi qu’un aperçu de la nouvelle séance photo incluse dans le magazine, dans la galerie:


Lien vers la galerie :
Presse et scans > 2015 > ELLE US – septembre

Les photos sont signées Paola Kudacki, et la séance photo s’est déroulée à Avignon, dans le sud de la France. Par ailleurs, le site du magazine a publié quelques extraits de l’interview de Keira (menée par Holly Millea) :

Son 30ème anniversaire n’était pas ce à quoi elle s’attendait…

« J’étais à un stade avancée de ma grossesse, je ne pouvais pas boire. Quel intérêt de faire une fête d’anniversaire pour mes 30 ans si je ne pouvais pas m’enivrer à l’extrême ? Mais mon mari a pris les devants, a organisé un super repas dans un de mes restaurants préférés, avec 20 invités, et ils étaient tous tellement gentils, en disant : ‘Ecoute, tu peux passer un excellent moment tout en étant sobre !’ Et c’est super, si ce n’est qu’ils ont commencé à boire vers 1 heure. Et puis, ils sont venus à la maison ; ils l’avaient décorée de ballons où était écrit mon nom et ‘Joyeux anniversaire’ et ce genre de choses, et ils étaient complètement bourrés. Ils sont restés jusqu’à 1 ou 2 heures du matin, absolument saouls, et j’étais là, enceinte de 8 mois, complètement sobre. Donc c’était super, mais ce n’était pas ce que je m’étais imaginé pour un 30ème anniversaire. »

… et ses 20 ans étaient « assez pourries »

« Mes 20 ans étaient assez pourries. Ma carrière était absolument géniale ; en fait, je ne crois pas que ma carrière atteindra jamais un sommet tel qu’à la fin de mon adolescence et au début de mes 20 ans. Mais en tant que personne, on change tellement, et on essaie de comprendre certaines choses. Certaines personnes se lâchent, s’éclatent et oublient toute prudence, mais j’étais l’opposée totale. J’étais très timide. Il m’a fallu de nombreuses années avant d’essayer d’arrêter de faire plaisir à beaucoup de monde et de m’autoriser à m’amuser. C’est la difficulté de s’évader de son propre esprit. D’arrêter de se dire : ‘Oh, je devrais faire quelque chose, me comporter d’une certaine manière, m’habiller d’une certaine manière…’ Tous ces doutes, on peut s’y noyer. »

Mais la thérapie a aidé

« Oh, p*tain, oui ! J’ai suivi une thérapie, absolument. Je le recommande fortement. Je n’en suis pas une actuellement. Mais au début de mes 20 ans, lorsque je trouvais que tout était absolument écrasant, je l’ai fait, à 100% ! Vous rigolez ? Je pense que lorsqu’on traverse certains moments dans une vie, et qu’on veut s’en sortir… il faut faire tout ce qui est possible pour vous aider à vous en sortir. Il faut tenter. Essayer n’importe quoi qui puisse aider. »

Et avoir un bébé l’a aidée à ne plus détester certaines parties de son corps

« Le sentiment d’amour est étonnant. C’est très primitif, c’est un amour primitif. C’est tout à fait extraordinaire. Et l’aptitude à manquer de sommeil mais à continuer à avancer. Ce n’est pas plaisant ; je n’ai jamais cru pouvoir le faire aussi longtemps que j’y suis parvenue. Et puis, je dois dire qu’en tant que femme, on déteste certaines parties de son corps. On traverse des périodes où on se regarde dans le miroir en pensant : ‘Oh, si seulement mes jambes étaient différentes, ou mes bras, ou autres’. On traverse la grossesse et l’accouchement et ensuite, on nourrit son enfant et on se dit : ‘Wouah, mon corps est absolument incroyable, et je ne vais plus jamais de pas l’aimer, parce qu’il a réussi ça, et ça, c’est sacrément extraordinaire.' »

Le magazine révèle également le prénom du bébé de Keira et James (en confirmant par la même occasion le sexe de l’enfant) : il s’agit d’une petite fille prénommée Edie.

L’édition de septembre de ELLE US est déjà disponible en version digitale ainsi que dans quelques villes américaines, mais sera distribuée dans tout le pays dès le 18 août prochain.

Sources : ELLE.com, WWD et The Fashion Spot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *