Posté le 15 Mai 2015 • Dans : Captures d'écran, Carrière, Photos, Traductions, Vidéos0 commentaire(s)

BAFTA Guru a publié une vidéo d’actrices britanniques évoquant leur métier, dans laquelle on peut retrouver Keira à plusieurs reprises. Elle explique ce qu’elle recherche dans un rôle, sa préparation avant un tournage, et elle revient également sur sa relation avec le réalisateur Joe Wright, ainsi que sur le rejet qui va de pair avec le métier d’acteur.

(Début) Qu’est-ce que je recherche dans un rôle ? Je cherche des choses qui m’intéressent. Des choses que je ne comprends pas tout à fait. Des choses que je veux explorer. Je recherche des choses qui soient difficiles. Je ne veux pas que ce soit facile. Et si j’ai l’impression de savoir exactement comment procéder dès lors que j’ai lu [le scénario], je ne suis pas vraiment intéressée. Il faut toujours que ce soit un défi.

(2:02) J’ai fait beaucoup de recherches pour un film que j’ai fait, qui s’appelle « A Dangerous Method », et puis… En fait, environ durant toute cette période, c’était beaucoup de recherches, donc, quoi que fut la base du projet, je lisais absolument tout [sur le sujet]. Sur le plan technique, je relis constamment le scénario, autant de fois que possible, pour faire en sorte que les répliques deviennent des automatismes.

(4:33) Je ne crois pas pouvoir parler de réalisateurs sans parler de Joe Wright, parce que nous avons tourné trois films ensemble, et je crois que notre collaboration est sûrement la plus importante de ma carrière. Notre relation de travail n’est pas nécessairement confortable. Il est très exigeant. Il fait toujours preuve de soutien, mais ce n’est pas comme si… Nous avons ce lien bizarre qui fait que nous n’avons pas besoin de nous parler, donc, même lorsque nous ne sommes pas d’accord, nous n’avons pas besoin de l’exprimer verbalement, nous le mimons, en quelque sorte, en nous regardant l’un l’autre. Lorsque j’ai commencé à travailler avec lui, c’était une époque où je recevais énormément de critiques, de toutes parts, et c’est la première personne à m’avoir dit : « Tu peux vraiment le faire. Tu dois travailler dur et te concentrer. » Donc, évidemment, je l’ai toujours énormément apprécié pour ça.

(6:58) Oui, c’est un métier très dur. Il faut adorer ça. C’est une vocation. Ca ne marche pas si ce n’est pas une vocation, parce que vous serez piétiné, des gens vous diront : « Non », et il faut avoir ce truc qui veut que vous ne puissiez rien faire d’autre. Parce que, si c’est le cas, alors vous êtes un acteur.

Retrouvez les captures de la vidéo dans la galerie :

Lien vers la galerie :
Captures d’écran > Interviews > 2014 > BAFTA Guru – In Focus: Acting, Vol. 2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *